top of page
Target Bavaria - Rijeka - München.jpg

 CATEGORIES 

 Régularité ou Compétition 

 DESCRIPTION DES CATÉGORIES CHRONOMÉTRÉES 

Dès le départ jusqu' à l'arrivée du Rallye tous les participants empruntent le même trajet, pour les liaisons, les circuits, les spéciales et autres épreuves chronométrées. Il y aura 2 catégories de chronométrage:

Une catégorie roule à une vitesse constante, régulière et définie pour chacune des épreuves prévues , donc en RÉGULARITÉ.

L ’autre catégorie roule aussi vite que possible, soit en COMPÉTITION.

Le chronométrage des voitures est mesuré sur l'ensemble du parcours avec des émetteurs GPS pour chaque véhicule.

IMG_0164.jpg

 REGULARITÉ - VITESSE À LA MOYENNE 

Un équipage peut choisir entre 2 moyennes de régularité: une haute et une basse. Chaque voiture participante s'inscrit à l’une des deux moyennes au départ du rallye. L'équipage devra rouler à la moyenne choisie pendant toutes les épreuves chronométrées durée du rallye. 

Il est recommandé pour les véhicules dotés de moteurs faible de choisir la moyenne basse, car en moyenne élevée sur certains tronçons il faudra rouler assez vite.

Les 2 categories de moyenne seront classées séparément.

ÉPREUVES SPÉCIALES SUR ROUTES FERMÉES (Toutes asphaltées) :

La longueur des épreuves spéciales varie entre 6 et 12 km environ. Au début de chaque épreuve spéciale, les deux moyennes haute et basse sont indiquées.

La moyenne demandée sera vérifiée à plusieurs reprises lors du trajet des spéciales dans des lieux tenus secret tout au long de l’épreuve jusqu’à la fin.

CIRCUITS :

Pour chaque tour de circuit, il y a un temps minimum pour la moyenne haute et basse.

Chaque équipage effectuera 3 tours à son rythme et réalisera son tour de référence au 3ème tour. Le but est de reproduire exactement le même temps sur les 5 tours suivants au dixième de seconde près.

CHRONOMÉTRES ET INDICATEURS KILOMÉTRIQUES :

Des calculateurs digitaux sont autorisés pour mesurer les temps et les distances. Les concurrents utilisant des chronomètres mécaniques et un tripmaster mécanique (ou des appareils équivalents) concourront dans la classe mécanique, qui sera classée séparément.

 COMPÉTITION - VITESSE MAXIMUM 

Les conditions préalables pour la compétition sont un PTH valide pour le véhicule, pour le pilote et copilote, des licences de course (Licence C/D Historic), des combinaisons et sous-vêtements de course ignifuges ainsi que des casques conformes aux normes.

Le règlement de notre épreuve contiendra beaucoup d´éléments de l´annexe K du règlement sportif international et va être publié prochainement.

(https://www.fia.com/sites/default/files/2023_appendix_k_full_yearbook_web_20221212.pdf).

4 catégories seront classées :

Classification C/D  (-1946)

Classification E/F (-1966)

Classification G/I (-1981)

Classification à l'index de performance (voir ci-dessous)

INDICE DE PERFORMANCE :

La classification selon l'indice de performance prend en compte l'âge, la cylindrée et les performances des voitures du Rallye. Compte tenu de ces caractéristiques, chaque véhicule se voit attribuer un coefficient spécifique. Une vieille voiture peu performante aura un coefficient inférieur à celui d’un modèle plus récent et plus puissant. Les temps réalisés lors du rallye sont multipliés par ce coefficient propre à chaque modèle. On crée ainsi un classement à indice de performance, qui sera différent du classement général.

ÉPREUVES SPÉCIALES SUR ROUTES FERMÉES (Toutes asphaltées) :

La longueur des épreuves spéciales varie entre 6 et 12 km environ. Le plus rapide du parcours est le vainqueur. On ne pourra pas s'entraîner sur les épreuves spéciales, car elles restent secrètes jusqu´ avant le départ du Rallye.

CIRCUITS:

Après 15 minutes d’entraînement environ et une pause après, 8 tours de course sont effectués (des exceptions sont possibles). La grille de départ est basée sur le classement actuel du rallye. Départ arrêté. Celui, qui franchit la ligne d'arrivée en premier après 8 tours, gagne.

bottom of page